Structure des systèmes de santé

La structure conceptuelle du SLHS est fournie par les éléments constitutifs d’un système de santé («health systems’ building blocks») tels que définis par l’Organisation mondiale de la santé [OMS [1 à 3]) et par le concept de système de santé apprenant («learning health system») développé aux États-Unis par l’Institute of Medicine (IoM), devenu l’Académie nationale de médecine (NAM) [4 à 6]. Pour développer les mécanismes SLHS, l’approche de réflexion systématique visant à renforcer les systèmes de santé revêt une importance particulière [2,3]. Cette approche souligne l’architecture dynamique et l’interconnexion entre les éléments constitutifs du système de santé et le rôle des personnes au cœur de ce système: médiateurs, bénéficiaires et pilotes.

  • Fourniture de services – interventions de santé de qualité, efficaces, sûres, personnelles et non personnelles, pour ceux qui en ont besoin, là et quand c’est nécessaire, avec un minimum de ressources dépensées
  • Personnel de santé – réactif, loyal et efficace, pour réaliser les meilleurs résultats de santé possibles au vu des ressources disponibles et des circonstances
  • Système de veille sanitaire – production, analyse, répartition et usage d’informations fiables et opportunes sur les facteurs de santé, les prestations de santé et la situation sanitaire
  • Médicaments et technologies – accès équitable à des produits médicaux, vaccins et autres technologies essentiels, dont la qualité, la sécurité, l’efficacité et le bon rapport coûts/efficacité sont assurés et dont l’utilisation est scientifiquement fondée et économique
  • Financement des soins – des fonds adéquats pour la santé, selon des méthodes garantissant que les personnes puissent utiliser les services nécessaires et soient protégées d’une catastrophe financière ou de l’appauvrissement lié aux montants à payer, avec des incitations à l’efficience pour les prestataires et les utilisateurs
  • Leadership et gouvernance – structures politiques stratégiques, combinées à une vue d’ensemble efficace, à la mise en place d’une coalition, à des réglementations, à une conception systémique et à une responsabilisation.

 Références

  1. World Health Organization (WHO) (2007): Everybody's Business: Strengthening Health Systems to Improve Health Outcomes: WHO's Framework for Action. Geneva, WHO.
  2. De Savigny D, Adam T (eds) (2009): Systems thinking for health systems strengthening. Geneva, Alliance for Health Policy and Systems Research, WHO.
  3. van Olmen J, Marchal B, van Damme W, Kegels G, Hill PS (2012): Health systems frameworks in their political context: framing divergent agendas. BMC Public Health 12: 774.
  4. Institute of Medicine (2007): The Learning Healthcare System: Workshop Summary. Washington, DC: The National Academies Press.
  5. Institute of Medicine (2013): Best Care at Lower Cost: The Path to Continuously Learning Health Care in America. Washington, DC: The National Academies Press.
  6. National Academy of Medicine (NAM). Learning Health System Series. See https://nam.edu/programs/value-science-driven-health-care/learning-health-system-series

Swiss Learning Health System
University of Lucerne
Department of Health Sciences and Medicine
Frohburgstrasse 3
6002 Lucerne
Switzerland
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copyright Swiss Learning Health System 2018